Un commentaire sur “Dissolution du Rassemblement Bleu Marine

  1. Ce genre de cartel électoral, annexe du FN, a déjà existé en 1986 avec le Rassemblement National, destiné à capter des élus RPR-UDF, comme Bruno MEGRET et ses Comités d’Action Républicaine, avec des personnalités du Club de l’Horloge. L’impérialisme du FN fut l’une des raisons de l’éviction de Paul-Marie COUTEAUX de la direction du SIEL. Comme Aymeric CHAUPRADE, qui lance inutilement une nouvelle coquille vide, au lieu de rejoindre une structure d’accueil existante depuis des années comme l’UDN, dont les valeurs rejoignent parfaitement ses orientations, réunissant les composantes de la véritable opposition nationaliste. Comme la gauche plurielle, la droite multiple n’est qu’une vue de l’esprit chimérique. Le souverainisme doit s’intégrer au pôle nationaliste, car c’est son appartenance idéologique naturelle.
    – Joseph BEAUREGARD et Nicolas LEBOURG. Dans l’ombre des Le Pen. Une histoire des numéros 2 du FN. Nouveau Monde.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s